Logiciel de rédaction web » Comparatif en Septembre 2022

Dernière mise à jour du comparatif : le 03/ 03

Aujourd’hui, il existe plus d’un millier de rédacteurs web qui utilisent un logiciel d’assistance à la rédaction web (avec IA) en France. Effectivement, la technologie a significativement évoluée, notamment grâce au développement de l’intelligence artificielle (comme GPT-3) qui permet de générer du texte de qualité, en s’améliorant via du machine learning, grâce aux textes publiés déjà sur le web. Néanmoins, toutes les technologies ne se valent pas encore, entre ceux qui ont uniquement une utilisation SEO et d’autres qui sont utilisés par les journalistes de la presse, afin de publier des articles de qualité, en un temps record.

Ma sélection sur les logiciels analysés

👉 Avant de commencer, sachez que j’ai personnellement testé toutes les solutions évoquées dans ce comparatif.

💗 Mon coup de coeur : Jarvis.ai
💎 L’outil smart Made in France : MarkCopy
👝 Rapport qualité / prix : WriteSonic
💡 L’outil avec du potentiel: SEOTXL de Youtext guru

💗 Mon Coup de Coeur : Jarvis.ai

AvantagesInconvénients
Boss Mode commands qui permet de lui indiquer des consignesEn difficulté sur les sujets liés à l’actualité / personnalité
Capable de comprendre une demande sans beaucoup de contextePas le moins cher du marché
Le plus utilisé dans la communauté SEO

Jarvis est à mon avis l’outil le plus performant du marché. Effectivement, son mode « Boss Mode Commandes » permet d’actionner une quarantaine de consignes de rédaction, qu’il génère ensuite (sans trop broncher). Parfois, il faut évidement couper du contenu / réécrire certains passages, mais globalement, et si votre sujet n’est pas trop technique, il va s’en sortir de manières surprenantes, avec une compréhension parfaite pour un être humain. Son utilisation, combiné à une lecture / réécriture, accélère vraiment le travail d’un rédacteur. Mon outil au quotidien – même si ce passage n’a pas été écrit par lui ;).

💎 L’outil smart Made in France : MarkCopy

AvantagesInconvénients
Start-up française avec un tutoriel bien fait. Moins intuitif que Jarvis
Recherche de mots-clés et détecteur de plagiatOffre de base avec peu de mots
Possibilité d’extraire le rendu final de HTML

Pour commence, MarkCopy a un design soigné qui pourrait rappeler un software d’une entreprise américaine, sauf qu’il s’agit d’une boite française. Le logiciel de rédaction propose un nombre important de templates, et permet de générer des paragraphes sur la base des directives données, néanmoins il a besoin de plusieurs phrases de consignes avant de pouvoir générer quoi que ce soit. MarkCopy propose aussi un outil SEO, qui va recommander des mots-clés intéressants à insérer dans le corps de l’article.

👝 Rapport qualité / prix : WriteSonic

AvantagesInconvénients
+ de 15 template de rédaction (blog, publicité, tweet, e-commerce)Propose des passages à assembler tel un puzzle
Débute à 15 euros par mois ( 50 000 mots par mois)Pas de ligne de commandes
Extension navigateur + Intégration Semrush

WriteSonic est intéressant pour des rédactions de passages courts (du type : publicité, descriptif de produits, publication sur les réseaux sociaux, publication de communiqué de presse, meta descriptions, sommaire de texte), néanmoins, je le trouve légèrement moins maniable pour des articles longs, surtout qu’un point de vue ergonomie d’utilisation, car le niveau du contenu me parait similaire à Jarvis. Les 10 crédits d’essais gratuits permettent de se construire sa propre opinion (et de faire un essai).

💡 L’outil avec du potentiel : SEO TXL de Youtext guru

AvantagesInconvénients
Probablement l’outil qui aura le plus de potentiel à l’avenirJuste capable d’écrire autour d’un mot-clé
Scrap les résultats SERP de Google pour définir les mots-clés à intégrerPas possible de lui donner des consignes
Encore en version beta

Bien qu’il soit en beta, et que l’outil ne soit pas encore prêt (je ne le recommanderais pas à ce stade), il bénéficie de l’apport sémantique du meilleur outil d’optimisation des articles du Google, grâce à son crawler qui récupère les mots-clés utilisés par les Top Urls, et permet ainsi d’identifier les mots à insérer dans son article. Ainsi, et à ce stade, il peut juste générer du contenu autour de mots-clés, et tourne rapidement en rond (pas de quoi faire un article entier). Néanmoins, et après des futures améliorations, il est probable qu’il sera dans les meilleurs outils (et en plus.. Made in France)

Tableau comparatif des meilleurs solutions sur le marché 🎓

LogicielLangue françaiseNombre de TemplatesTarifNote qualité du texte de l’AI sur 10Avis
Jasper.ai Oui20+55 euros par mois 8Le meilleur outil du marché.
(J’ai pas trouvé mieux)
markcopy.aiOui (start-up française)20+25 euros par mois7Made in France, mais pas aussi intuitif que le mode Boss Mods Commande de Jasper.
RankmathOui459 euros par an4Il s’agit d’un plugin wordpress (visée SEO à la base) qui a développé une option pour générer automatiquement du contenu.
SpreadsheetMagic
pour Google Sheet
Oui0gratuit6Outil pour générer du contenu dans un Google Sheet. Plutôt pensé pour générer du contenu pour un tableau.
PairokayOui0crédits dès 10€5Plutôt un outil pour faire du text spinning
WritesonicOui15+15 euros par mois6La copie de Jasper. Intéressant, mais ils n’ont pas la commande Boss Mode que j’apprécie chez Jasper.
SEO TXL
de YoutextGuru
Oui025 euros HT par mois4Plutôt pour du content stuffing de la rédaction de texte. Il génère uniquement du contenus autour de mots-clés, sans pouvoir suivre de consignes précises.
CopyAiOui10+35 euros par mois6L’outil propose des paragraphes alternatives à choisir afin de créer un texte dans son ensemble.
RytrOui15+9 euros par mois7Bon rapport qualité – prix. Le texte est de qualité, et n’a pas beaucoup besoin d’être retouché.

Les logiciels qui n’ont pas retenu mon attention à la suite de l’analyse comparative sont : Outranking, Copysmith, Frase, Peppertype.

🔎 Comment bien choisir son outil d’aide à la rédaction ?

  • Les templates que vous souhaitez rédiger : si vous souhaitez écrire des descriptifs de produits, des comparatifs MFA pour Amazon ou encore des tests de produits, vous aurez besoin d’un template adapté. Ainsi, vérfifiez si vous pouvez en créer un nouveau, ou s’il existe déjà.
  • Le coût de la rédaction : les logiciels ont des tarifs qui sont basés sur le nombre de mots générés. Ainsi, si vous consommez des gros volumes, regardez bien le tarif par mot généré, dont les prix varient énormément entre les logiciels.
  • La qualité du contenu produit : il faut savoir que toutes les OPEN AI ne se valent pas, car les algorithmes open source sont retraités par les créateurs de ces solutions, et ont des interfaces qui leurs sont toutes propres.
  • Se créativité : les logiciels n’ont pas tous la même profondeur sémantique. Ainsi, les moins avancées vont tourner en rond avec des mots simples, tandis que d’autres auront un vocabulaire riche et varié.
  • La rapidité d’intégration sur votre WordPress : il existe des solutions qui ont une interface directement dans WordPress (le CMS le plus utilisé)via un plugin, ce qui permet de générer du contenu directement dans votre page ou article. Un gain de temps.
  • Possibilité d’avoir un mode multicompte : Si vous comptez prêter votre AI à votre rédacteur salarié, il faudra penser à avoir une licence double, qui permet de se connecter avec plusieurs comptes, sans devoir payer des frais supplémentaires.

Pourquoi investir dans de la rédaction automatique (via AI) ?

La rédaction générée automatiquement permet d’accélérer votre productivité sur l’écriture du contenu pour votre site ou blog. Ainsi, au lieu de passer une journée entière pour écrire seulement un article de 2000 mots, vous pouvez envisager de doubler ou tripler le résultat, grâce à ces systèmes d’assistances. A noter que vous pouvez prendre une licence pour vos freelances (ou rédacteur offshore) afin qu’ils puissent bénéficier de cette technologie, produire des passages plus intéressants et baisser leurs coûts de rédaction.

📍 Le fonctionnement de l’Intelligence Artificielle

Il s’agit d’un modèle de deep learning composé par des algorithmes qui peut comprendre et écrire du texte, en utilisant des milliards de données (et paramètres) disponibles sur sa base de données, et qu’il considère comme une source fiable. Ainsi, il peut reconstituer des phrases et des paragraphes, afin de répondre aux intentions sémantiques de l’article de blog que vous souhaitez rédiger. Ainsi, ces logiciels ne font pas que cracher des mots, mais arrivent à comprendre leurs combinaisons et implications entre eux, afin de créer une histoire global.

📍 Les types de logiciels de rédactions

  • Les sémantiques : il s’agit d’outils qui se focalisent sur le corpus sémantique d’une requête Google, et recommande des mots-clés à utiliser, en fonction d’un objectif, afin de créer un cocon sémantique et d’avoir un vocabulaire optimisé pour la recherche.
  • Outils de production de contenus : Il s’agit des applications qui permettent d’écrire rapidement du contenu, grâce à un générateur de phrase, à la suite d’un brief de rédaction. Ils vont écrire automatiquement votre article, mais il faudra le relire, et y apporter d’éventuelles corrections.
  • Outils de correction orthographique : les correcteurs vont aller regarder les fautes d’orthographes de votre texte, et proposer une correction sur la grammaire et l’orthographe grâce à leurs dictionnaires intégrés.
  • Le traitement de texte : ce sont les applications du type Word, Open Office ou Google Doc sur lesquels vous pouvez rédiger vos articles, avec parfois des plugins additionnels pour la correction ou la suggestion de mots-clés.
  • L’analyse de la concurrence : ces outils crawl google sur les premiers résultats de recherche de la SERP et indiquent le corpus de mots-clés utilisés par la concurrence, afin de vous recommander une liste de mots à utiliser, afin d’avoir un bon positionnement sémantique pour votre référencement sur Google.

💡 Mes petites astuces

  • Tester les périodes d’essais gratuites: la majorité des offres proposent quelques jours gratuits, sans abonnement. Ainsi, vous pourrez tester plusieurs solutions, et garder celle qui vous convient le plus. C’est ce que j’ai fait pour réaliser ce comparatif, et tester les différentes technologies sur le marché.
  • Comprendre les limites des logiciels : il ne faut pas demander (ou attendre) l’impossible. Les logiciels permettent d’alimenter vos articles avec des phrases plutôt génériques, mais si votre attente est trop technique (ou complexe) l’OPEN AI n’arrivera pas à fournir des résultats de qualité. Ainsi, le secteur médical ne peut pas être véritablement considéré pour ces outils, car il donnerait des résultats aux conséquences potentiellement dangereux pour la santé.
  • Ne pas s’abonner sur des plans les plus chers (au départ) : la facturation des logiciels se fait au nombre de mots. Et ils vous incitent à prendre des plans avec plus de mots, contre une promesse d’un tarif avantageux au mot. Néanmoins, il vaut mieux augmenter son forfait en route, que de se retrouver avec trop de capacités, que l’on aura payer plein plot.
  • Choisir les abonnements sans engagements : a titre personnel, je préfère les abonnements au mois, car la technologie et ne besoins changent vite. L’outil que l’on utilise aujourd’hui peut ne plus nous être utile dans le futur, et un engagement annuel vous empêcherez d’arrêter les prélèvements automatique.
  • Bien regarder les vidéos de tutoriels (même plusieurs fois) : la subtilité se cache dans le détail. Si vous utilisez directement un outil de rédaction web sans consulter son tutorial, vous risquez de passer à côté de fonctionnalités importantes, et vous pourriez en être déçu, alors qu’il pourrait répondre à vos attentes.

💻 Les vidéos instructives

  1. Présentation de GPT 3 et son OPEN AI.

2. Petit tuto sur Jasper (anciennement Jarvis) indispensable si vous comptez l’utiliser.

3. Quelques conseils génériques pour les rédacteurs

Les meilleures technologies d’Open AI

  • GPT3 : est un modèle de langage créé par la société Open AI en 2020, créé grâce à 31 chercheurs, et est l’évolution de GPT2 avec 10 fois plus de paramètres. C’est un modèle toujours en apprentissage qui utilise un corpus de 410 milliards d’unités textuelles. Il n’est pas capable de faire de raisonnement, et fonctionne pas analogie. Son API est utilisé par la majorité des logiciels de ce comparatif.
  • Microsoft Project Turing (NLG) : c’est le modèle concurrent développé par Microsoft et Nvidia qui prendrait en compte 530 milliards de paramètres et à ce jour uniquement en anglais. Il parviendra à accomplir des taches, sur la base de questions / réponses, et ne se limite ainsi pas à la génération de langage. Son objectif est de pouvoir générer du contenu au niveau d’un journaliste, et d’ainsi pouvoir automatiser une grande partie des taches de rédaction.
  • BERT de Google : est la définition de « Bidirectional Encoder Representations from Transformers ». Il a été créé pour mieux comprendre les intentions de recherches derrières une recherche sur Google, mais aura aussi des applications (payantes) sur la génération de contenu.

✒️ Questions & Réponses

Que veut dire un logiciel d’aide à la rédaction de textes Open AI ?

Il s’agit d’un logiciel qui va produire du contenu texte que vous pourrez intégrer au sein de vos articles de blog. Il vous suffira de lui donner des consignes, et grâce à l’analogie avec les autres informations disponibles sur le net, il va produire des phrases uniques, afin de répondre au brief.

Quels logiciels permettent d’avoir la meilleure analyse SEO ?

Afin de déterminer les mots-clés à insérer dans une page afin qu’elle ranke sur Google, je recommande les outils « 1.fr », « Youtext.Guru » ou encore « Rankmath » qui vont étudier le champ lexical que vous devez employer pour répondre aux attentes utilisateurs sur une requête.

Comment fonctionne un logiciel de traitement sémantique ?

Les logiciels de traitement sémantique arrivent à déterminer le corpus de mots à employer autour d’un sujet, et peuvent également analyser votre page afin de vous indiquer si vous employez trop de fois les mêmes mots, afin de ne pas donner un message de sur-optimisation à Google.

Quel est le meilleur logiciel pour écrire un roman ?

Il n’y a pas de réponse définitive à cette question, car chaque écrivain a sa préférence. Parmi les logiciels les plus populaires, citons Microsoft Word, Scrivener et Pages. Le but étant d’aider à la mise en page, la pagination, et la création d’un sommaire.

Comment devenir un bon rédacteur web ?

Si vous souhaitez devenir un bon rédacteur web, il est important de structurer votre article, avant de commencer à le rédiger, afin d’avoir une ligne directrice. Ensuite, il faut sourcer vos écrits, citer des sources d’autorités, de rester très factuel, sans écrire de phrases bullshit, et enfin, de bien vous relire.

Comment fonctionne GPT-3 ?

GPT3 est une intelligence artificielle (qui dispose d’une version Open Source) qui peut générer du texte dans votre langage, avec des modèles de prédictions linguistiques, qui utilisent des milliards de sources validés, en comprenant l’intention d’un paragraphe, et en générant automatiquement le contenu demandé.

Comment obtenir un logiciel gratuit d’aide à la rédaction ?

Simple, les logiciels offrent en général 15 jours d’essais gratuits. Comme il en existe une dizaine sur le marché, vous pouvez passer de software en software en utilisant uniquement les périodes d’essais gratuites, sans avoir à payer, ni sortir votre CB.

L’intelligence artificielle va t’elle remplacer les journalistes?

L’intelligence artificielle remplace déjà une partie des journalistes (météo, résultats loto, horoscope, résultats sportifs) sur du contenu très linéaire, mais est plus en difficulté sur des billets où il faut être en mesure d’avoir une compréhension de plusieurs facteurs, et d’analyser plusieurs sources en même temps. Ainsi, les journalistes d’investigations ont encore de beaux jours devant eux.

Le machine learning permet-il réellement aux outils d’aide à la rédaction de progresser ?

Oui. Les outils d’aujourd’hui récupèrent des banques de base de données comme références, et s’en inspirent pour la production du nouveau contenu. Plus, ils sont alimentés en feedbacks, plus ils arriveront à mieux mailler les mots entre eux, d’avoir un vocabulaire riche, exprimer des idées intéressantes, et donner un sens global à leurs écrits.

Quel est le meilleur rédacteur entre un freelance ou un outil de rédaction de contenu ?

Tout dépend de la qualité de votre freelance. Néanmoins, on ne peut pas reposer l’intégralité de la rédaction d’un contenu sur une intelligence artificielle, et il faut toujours que quelqu’un repasse derrière, afin de relire, et d’apporter les corrections nécessaires.

Dois-je acheter une licence d’un logiciel d’aide à la rédaction à mes rédacteurs ?

Oui, si vous leurs procurez un outil efficace (et qu’ils savent utiliser) ils seront ainsi plus productifs. S’ils sont plus productif, vous aurez un contenu plus long pour le même montant investi, ce qui sera à votre avantage. Il faut aider ses équipes à améliorer leur productivité.

📚 Références

Les publications consultées avant la rédaction de ce comparatif :

📅 Historique

  • 02/ 03 : Publication du guide comparatif sur les assistants de rédaction web
  • 03/03 : Mise à jour des questions / réponses

Si vous avez des questions / commentaires à apporter suite à la lecture de ce comparatif, vous pouvez le faire depuis notre formulaire de contact. A noter qu’il est possible que nous touchions une commission via les liens d’affiliations présents, mais que cela n’a aucun impact sur le prix final de l’article, ni sur notre objectivité dans la rédaction de ce guide d’achat.

  

Notez ce comparatif

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.